Règlement PEB Chauffage (à Bruxelles)

Pourquoi s’intéresser à son chauffage ?

Le chauffage central, nous sommes nombreux à profiter de son efficacité et de sa facilité d’utilisation… mais il nous simplifie tellement la vie, que nous oublions parfois de nous en occuper. Après tout, tant que ça chauffe !

Pourtant, une chaudière installée correctement, propre et bien réglée consomme moins et dure plus longtemps. A l’inverse, nos systèmes de chauffage peuvent être dévoreurs d’énergie et même dangereux s’ils ne sont pas suivis et gérés correctement.

C’est pourquoi, en plus de proposer des conseils utiles (voir page suivante), la Région bruxelloise a mis en place la « réglementation chauffage PEB » en application de la réglementation européenne.

Cette « réglementation chauffage PEB » veut s’assurer que :

  • Les nouveaux systèmes de chauffage sont correctement installés, via l’attestation de réception chauffage PEB ;
  • Les systèmes de chauffage existants fonctionnent efficacement, via l’attestation de contrôle périodique chauffage PEB (tous les ans pour les chaudières mazout, tous les 3 ans pour les chaudières au gaz) ;
  • Les systèmes de chauffage d’un certain âge (plus de 15 ans) peuvent être maintenus en l’état sans devoir y faire des modifications ou un remplacement, via le rapport du diagnostic chauffage PEB.

Règlementation Européenne:

En application de la Directive européenne relative à la performance énergétique des bâtiments 2002/91/CE et de l’ordonnance du 7 juin 2007 relative à la performance énergétique et au climat intérieur des bâtiments, les systèmes de chauffage doivent répondre à une série d’exigences visant à une efficacité énergétique maximale et à la limitation des effets sur l’environnement. Afin de garantir le respect de ces exigences, la réglementation impose, depuis le 1er janvier 2011, diverses opérations de contrôle à effectuer par des spécialistes agréés par Bruxelles Environnement (IBGE).

Ces exigences et contrôles sont décrits dans l’arrêté du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale du 3 juin 2010 relatif aux exigences PEB applicables aux systèmes de chauffage pour le bâtiment lors de leur installation et pendant leur exploitation (ci-après « arrêté chauffage »).

Les dispositions de l’arrêté chauffage s’appliquent à tous les systèmes de chauffage sur le territoire de la Région de Bruxelles-Capitale comprenant une ou plusieurs chaudières:

  • d’une puissance nominale supérieure à 20 kW,
  • fonctionnant avec un combustible liquide ou gazeux, et
  • chauffant de l’eau comme fluide caloporteur intermédiaire.

 

5 CONSEILS POUR UN CHAUFFAGE PERFORMANT:

 

  • Optez pour une chaudière à condensation 

Le chauffage de la maison représente jusqu’à 56% de votre facture énergétique. Il est donc très rentable

d’investir pour améliorer le rendement de votre installation. Les chaudières à condensation (label HR TOP)

récupérant la chaleur de vaporisation des fumées, permettent de réaliser des économies importantes sur

la consommation : 10% par rapport à une chaudière HR+ et 35% par rapport à une vieille chaudière.

 

  • Installez un thermostat d’ambiance et des vannes thermostatiques

Grâce à un système de régulation thermique performant (un thermostat d’ambiance, des vannes thermosta-

tiques et/ou une sonde extérieure), vous pourrez choisir la température adéquate selon les pièces, et de cette façon réduire votre consommation.

Le thermostat d’ambiance permet de régler la température de l’ensemble de la maison, à partir d’une pièce de référence. Grâce aux fonctions de programmation du thermostat (au moins à 7 jours), vous pouvez aussi réduire la température ou même couper facilement la chaudière la nuit, lorsque la maison est vide en journée ou en cas d’absence prolongée.

Une vanne thermostatique limite le débit d’eau chaude qui arrive dans le radiateur et permet de contrôler la température de la pièce.

De tels gestes sont bon marché, souvent simples à réaliser, et permettent de faire des économies de chauffage importantes, que vous soyez propriétaire ou locataire de votre logement.

  • Isolez les tuyaux

Les tuyaux d’eau chaude non isolés (eau chaude sanitaire et chauffage) perdent beaucoup de chaleur dans

les pièces non chauffées: cela représente l’équivalent d’une lampe de 60 W allumée 24h/24 par mètre de tuyau.

Il est donc très intéressant de les isoler.

Afin de bénéficier d’une isolation durable conforme à la réglementation chauffage PEB, nous vous invitons à consulter un professionnel agréé qui saura vous guider quant aux qualités et épaisseurs d’isolant à mettre en œuvre. En général, dans une habitation, ce sont principalement les tuyauteries passant par des espaces non chauffés qui doivent être isolées.

  • Placez des réflecteurs derrière les radiateurs

Afin de limiter les pertes de chaleur dans les murs et d’améliorer le confort des pièces, placez au dos des radiateurs un isolant avec une couche de réflexion en aluminium. L’aluminium rayonne la chaleur du radiateur dans la pièce et l’isolant réduit les pertes d’énergie à travers le mur. C’est un travail très facile à réaliser soi-même.

Le placement d’un réflecteur avec isolant vous permettra de réaliser une économie de chauffage allant jusqu’à 10€/m 2 /an.

  • Chauffez sans surchauffer

Une température trop élevée entrave votre confort à la maison. Adaptez la température aux différentes pièces de la maison et sachez qu’une température moyenne de 19° C est la meilleure pour la santé.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour nous permettre de réaliser statistiques de visites. En savoir plus

Les paramètres de cookies sur ce site son configurés de manière a permettre l'utilisation des cookies, ceci afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible sur ce site. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies, ou si vous cliquez sur accepter, nous considérons que nous avons votre consentement.

Fermer